Le E-Commerce face au Retail

Waves system > Actualités > Actualités > Le E-Commerce face au Retail

D’où vient cette mode du E-commerce ?

Le e-commerce est une manière de consommer de plus en plus prisée depuis plusieurs années déjà. Sans même sortir de chez soi, et en quelques mouvements de souris, nous trouvons le produit dont nous avons besoin (ou non), le choisissons, le payons, puis n’avons plus qu’à patienter que la livraison s’effectue, à domicile ou dans un point relais proche de chez nous. Vraiment très pratique en effet.

Si l’idée de traiter les transactions sur Internet remonte aux environs de 1960, le ecommerce tel que nous le comprenons aujourd’hui n’a pris son essor qu’aux alentours de 1990.

Le premier achat enregistré en ligne eut lieu en 1994, lorsque le New York Times décrivait comment quelqu’un avait utilisé Internet pour acheter un CD.

C’est en 1995 qu’Amazon et eBay ont démarré. À cette époque, le web était instable. Personne ne savait vraiment se repérer et les utilisateurs avaient des difficultés à trouver le bon produit.

Au lancement de Paypal, beaucoup de choses ont commencé à s’améliorer pour les propriétaires d’entreprises d’e-commerce.

En parallèle, le nombre d’utilisateurs a rapidement grimpé. Tout le monde a enfin compris à quel point il était pratique de faire ses achats sur le web. Et il n’y avait plus rien à craindre, grâce à PayPal qui assure la sécurité des transactions.

Plus la technologie du e-commerce se développait, plus il était facile de faire des achats et des ventes de produits en ligne. Les entreprises plus petites ont pu facilement se lancer dans l’aventure de la vente en ligne après 2009, lorsque des entreprises comme Shopify ont lancé leurs applications.

Les avantages et les inconvénients du E-commerce

Les avantages de l’E-commerce

Des produits toujours en « vitrine »

La disponibilité : Un site de vente en ligne est disponible 24h/7. Il est donc consultable tout le temps, les horaires ne vous pénalisent plus sur la vente de vos produits et services.

Une publicité ciblée

Vous pouvez affilier des comptes réseaux sociaux à votre marque, développer une image, faire connaître vos produits avec du contenu visuel de mise en situation par exemple, des photos, des vidéos. Aujourd’hui certains réseaux vous permettent de vendre vos produits directement sur leur plateforme.

Vous pouvez aussi créer de la publicité digitale avec les outils comme Google et Meta. Ces outils sont incontournables dans votre stratégie marketing pour toucher de nombreux prospects (clients potentiels) et ainsi générer des ventes sans avoir à patienter. 

Cette publicité ciblée vous permet également d’exporter votre marque, de dépasser les frontières et ainsi faire connaître vos produits et faire croître les ventes dans le monde entier !

Une vitrine personnalisée

Un site ecommerce vous permet de mettre en avant vos produits de manière totalement personnalisée, mettre en avant les meilleurs produits, leur histoire, etc… Et ce de façon variée et en accord avec votre image de marque

Un trafic important

De plus en plus d’internautes sont actifs sur les sites, tant pour acheter que pour demander conseil ou faire des recommandations. Face au poids de ce groupe de consommateur, les vendeurs étendent de plus en plus les fonctionnalités disponibles sur leur boutique en ligne pour ainsi se démarquer des concurrents.

Les inconvénients de l’E-commerce

L’essai du produit n’est pas possible

Avec le ecommerce, l’utilisateur ne peut malheureusement pas essayer sa commande. On ne peut pas vérifier si la taille convient ou si tel article est de bonne qualité. 

Pas de contact réel avec les clients

Lorsque vous avez une boutique physique il est plus facile de cerner le problème ou la demande de votre client. Sur un magasin en ligne, il est possible de perdre des clients potentiels si les informations ne sont pas clairement communiquées ou alors si le temps de réponse est trop long.

Les coûts de maintenance sont parfois trop élevés (informatique et logistique)

En cas de pépins techniques, il est indispensable d’avoir une assistance technique efficace !

Comment les boutiques physiques peuvent-elles à nouveau se démarquer ?

Depuis l’essor des sites ecommerce, les points de ventes physiques ont de plus en plus de mal à se démarquer. Quelles stratégies peuvent-ils adopter pour changer la donne et attirer à nouveau la clientèle ?

Depuis la pandémie les points de ventes ont été déserté par les consommateurs. Enfin, ce n’est pas tout à fait exact. Beaucoup ressortent de chez eux pour regoûter au sentiment de liberté pré-covid, pour retrouver des habitudes dites « normales ». Suite à ce regain de fréquentation, les magasins redoublent d’efforts pour attirer la clientèle.

Les grandes chaînes

Pour les grandes chaînes de retail, la stratégie adoptée est simple. Les points de vente doivent se comporter en showroom spectaculaire de leur site e-commerce. Les grandes marques ont une histoire et un savoir-faire (dans certains cas). Nous pouvons parler d’histoire pour presque toutes les marques, là où le savoir-faire ne concerne vraiment que l’artisanat et le luxe.

Chaque lieu de vente doit faire l’éloge de la marque et de son client. Pour se faire les marques vont mettre en place des scénographies sophistiquées au sein de leur magasins. En effet, ces mises en scènes ont pour but de procurer des émotions au client, pour qu’il devienne acteur de l’image de marque et qu’il se sente concerné par les valeurs qu’elle prône. Pour se faire, les enseignes utilisent souvent des lecteurs interactifs.

Exemple

Si nous prenons l’exemple de Nike, leurs points de ventes dans le monde entier reflètent leur image de marque. Bien sûr, certaines scénographies ainsi que certains produits s’adaptent à la culture du pays dans lequel le point de vente est installé. Nike est une marque de produits sportifs, leurs mises en scène sont donc en grande partie orientées vers ce marché. Vous pouvez parfois voir dans leurs magasins des demis terrains de foot-salle ou de basket, une piste de course à pied, des grandes fresques d’athlètes portant des produits Nike et faisant part de leurs expériences avec la marque, pour n’en citer qu’une partie. Le mobilier de ces endroits est aussi conçu pour apporter une dimension qualitative et performante aux produits.

Eh oui, les marques savent très bien que la plupart des consommateurs qui visitent leurs enseignes, vont ensuite commander les produits sur internet. C’est alors que le magasin devient un véritable lieu d’expérience sensorielle.

Certaines enseignes transforment même des espaces de leurs locaux en café/buvette pour que le magasin devienne également un point de rencontre où les clients peuvent flâner et passer un moment agréable.

Pour résumer, les grandes enseignes auront tendance à créer des magasins ressemblant à des musées modernes. Là où le client ne va pas simplement acheter un produit de la marque, mais va en faire une expérience globale.

Ici, un écran de “manager de flotte” pour des lecteurs interactifs aidant à l’élaboration de scénographies simples ou complexes. La marque de bijoux Messika utilise ce procédé pour contrôler ses scénographies à distance.

Les artisans

Pour les artisans, la stratégie reste similaire mais avec des moyens plus limités. Le grand plus de l’artisanat et de l’artisanat de luxe, c’est le savoir-faire derrière chaque enseigne. Ce savoir-faire peut être représenté de plusieurs manières dans la scénographie des espaces.

Deux présentations se distinguent. L’une consiste à exposer ses réalisations directement dans le lieu de vente. Alors que l’autre va être de suggérer le savoir-faire tout en gardant un léger mystère. La deuxième méthode est beaucoup utilisée dans l’artisanat de luxe. Le créateur va, par exemple, exposer une seule version de son produit et le mettre en valeur par la scénographie de son espace, pour attirer l’œil du client. Souvent comme l’artisan n’a qu’un seul lieu de vente, la mise en scène sera unique. Parfois même les artisans ne vendent pas directement dans le magasin. Mais dirigent leurs clients vers un site d’e-commerce, parfois même accessible depuis le point de vente. La boutique assume sont rôle de « relais ».

Les intégrateurs au cœur de la création d’émotions

Pour réaliser toutes ces mises en scène, les enseignes font appel à des intégrateurs audio-visuels. Ils sont là pour procurer les bons conseils et planifier la réalisation des projets. Certains projets, surtout dans le luxe, requièrent des compétences en design poussées car les clients demandent la conception d’espaces uniques. En comparaison, les grandes enseignes, elles, déploient leur scénographie à grande échelle

Pour les intégrateurs le changement de tendances consommatrices est une aubaine. C’est l’occasion pour eux de travailler sur des projets plus créatifs avec des budgets très intéressants